Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Comment lutter contre les points noirs

Texte Anthony Vincent
Photos Project Apollo Archive / Flickr

Petits mais récalcitrants, les comédons ouverts doivent être éliminés avec soin pour ne pas laisser de marque ni de cicatrice.

Même s’ils sont relativement petits, les points noirs savent se montrer récalcitrants. Souvent situés au niveau du nez, du menton, ou des joues (mais ils peuvent apparaître n’importe où, comme sur le dos ou les oreilles), ils ont tendance à attirer l'attention. Sous la forme d’un pore dilaté et sombre ou d’un petit bouton à la pointe foncée, les points noirs doivent être éliminés avec le plus grand soin pour ne pas laisser de marques encore plus disgracieuses.

Bien identifier les points noirs

Pour s’en débarrasser, encore faut-il pouvoir bien les identifier et comprendre les raisons de leur apparition. Parler de point noir revient à s’intéresser aux pores, ces petits trous à peine visibles à l’oeil nu normalement, présents à la surface de la peau. On dénombre environ 300 000 de ces canaux pilo-sébacés qui permettent de transporter le sébum produit sous la surface de la peau vers l’extérieur afin de la protéger et maintenir son hydratation. Or, ces ouvertures peuvent se dilater si le sébum est produit en excès (ce qu’on appelle un micro-comédon), s’obstruer (comédon fermé ou point blanc), voire finir par s’oxyder et donc foncer : c’est ce qu’on appelle un point noir (ou comédon ouvert).

L’ennemi n’est donc pas le sébum en lui-même, mais bien son excès. Ce dernier résulte généralement d’une mauvaise hygiène de vie, du stress, du tabagisme, ou d’une routine de soins inadaptée (trop agressive ou trop riche). La peau devient grasse, en particulier au niveau de la zone T (front, nez, menton) et s’encrasse à cause de l’excès de sébum qui finit par boucher les pores.

Éliminer les points noirs présents

Forcément, face à un pore béant à la pointe sombre, on est tous tenté de vouloir l’éradiquer en le pressant le plus fort possible avec ses doigts. Grossière erreur ! Même si, sur le moment, on arrive à la satisfaction de voire sortir la pointe sombre suivie d’un filament blanc correspondant au sébum coincé en dessous, on peut se retrouver après coup avec une vilaine cicatrice, voire un bouton encore plus gênant à cause d’une infection du pore par des doigts sales.

Pour mener à bien une opération comédons, mieux vaut sortir d’une douche bien chaude afin de permettre aux pores de se dilater, et prendre le temps de bien vous nettoyer le visage. Vous pouvez également placer votre visage une dizaine de minutes au-dessus de la vapeur d’un bol d’eau chaude additionnée de quelques gouttes d’huiles essentielles de thym ou d’arbre à thé aux vertus purifiantes, pour ramollir encore plus le sébum. Avec vos mains propres, armez-vous ensuite d’un mouchoir au bout de chaque index pour venir presser doucement de part et d’autre votre point noir. On vous déconseille l’emploi d’un tire-comédon, à moins d’être un professionnel de cet instrument de torture difficile à manier, et les patches contre les points noirs qui arrachent au passage d’inoffensifs filaments sébacés n’ayant rien demandé, ce qui risquerait de dérégler encore plus la production de sébum. Passez ensuite un coton imbibé de désinfectant ou de lotion tonique sur la zone, et terminez par l’application d’un soin spécifique en application locale à base d’acide salicylique qui va prévenir l’apparition d’un remplaçant.

Si vous avez plusieurs points noirs sur une même zone, la peau particulièrement sensible ou peur de vous louper, mieux vaut vous rendre chez un dermatologue ou en institut afin de laisser un expert s’occuper de vos comédons ouverts.

Prévenir l’apparition de points noirs

Une fois le point noir extrait, le pore peut paraître encore dilaté et la zone meurtrie peut s’assombrir. Pour éviter de garder des marques mais aussi prévenir la réapparition de comédons ouverts, vous pouvez suivre une routine simple, agrémenté d’un soin ciblé. Matin et soir, nettoyez vous le visage avec un nettoyant purifiant, et passez-vous ensuite un coton imbibé de lotion tonique afin de rééquilibrer le pH de la peau et contribuer à resserrer les pores, puis de l'hydratant matifiant. Le soir, vous pouvez en plus appliquer sur la zone sinistrée l’émulsion Cleanance Expert d’Avène ou l'acide salicylique 2% d’État Pur qui empêchent la formation de nouveaux points noirs, d’imperfections ou de marques, grâce à leur action désincrustante et assainissante.

Une à deux fois par semaine, quand vous avez un peu plus de temps, le soir comme le week-end par exemple, l’utilisation d’un exfoliant permettra de désincruster les pores. Appliquez ensuite un masque purifiant à l’argile pour réguler le sébum, et terminer par un hydratant matifiant non-comédogène (c’est-à-dire qui n’entraîne pas l’apparition de nouveaux boutons ou points noirs). Même si vous avez la peau grasse et que vous estimez qu’elle n’a pas besoin de crème, l’hydratant se justifie car il en favorise la bonne hydratation pour qu’elle n’ait donc plus besoin de produire autant de sébum (qu’elle produisait en excès comme mécanisme de défense contre la déshydratation ou les agressions extérieures), en plus d’empêcher de briller.

Vous savez désormais tout pour vous débarrasser des points noirs, en prévenir l’apparition, et les réduire à un lointain souvenir, et ainsi prolonger le succès de l’opération comédon.

Débarrassez-vous des points noirs
Best seller
Hydratant visage matifiant Hydratant visage matifiant
Best seller
Nettoyant visage purifiant Nettoyant visage purifiant
Masque à l'argile Masque à l'argile
Best seller
Exfoliant visage Exfoliant visage
Lotion tonique Lotion tonique

Sur le même sujet