Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Méfiez-vous du coton-tige

Texte Pierre Alexandre Mpele
Photos ESPN

Instrument classique de la routine de nombreux hommes, le coton tige ne serait, à en croire certaines sources, pas si bon pour vos oreilles. Nous vous expliquons pourquoi.

Attention : il ne sera pas ici question des AirPods, les écouteurs d’Apple dont la ressemblance avec les cotons tiges hygiéniques fut remarquée par certains de nos confrères. S’ils ont pu inspirer cette merveille technologique, les petits bâtonnets si populaires dans les salles de bains ont en fait été conçus par un émigrant polonais aux Etats-Unis en 1923, soit bien quelques décennies avant les AirPods.

En effet, Leo Gerstenzang aurait crié “Eurêka !” en voyant sa compagne attacher des morceaux de coton sur des cure-dents pour nettoyer les oreilles de leur nouveau-né. Auparavant utilisée régulièrement, aussi bien en milieu hospitalier que chez soi, l’invention ne fait désormais plus l’unanimité parmi les professionnels de la santé. Servant communément pour se débarrasser du cérumen, cette substance sécrétée par le corps pour protéger, lubrifier et nettoyer le canal interne de l’oreille, le coton tige constituerait en effet un risque pour l’appareil auditif.

Le cérumen, un ami qui vous veut du bien

Contrairement à une idée reçue, le cérumen n’est pas votre ennemi. Il agit comme une couche protectrice que le corps produit pour empêcher la poussière, insectes, et autres bactéries microscopiques de pénétrer l’oreille. Cette cire d’oreille possède également des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antifongiques, sans lesquelles nos appareils auditifs seraient sujets à de nombreux risques médicaux.

Évitez le bourdon

Le coton tige sert à nettoyer le pavillon de l’oreille, et non pas son canal. Généralement, son utilisation ne fait que repousser le cérumen tout en en retirant qu’une infime quantité, ce qui peut créer des obstructions et ainsi avoir des conséquences telles qu’une baisse de l’audition ou encore le développement d’acouphènes, fameux bourdonnement d’oreille. Mieux vaut donc s’abstenir de le faire pénétrer dans nos oreilles.

Quelques alternatives

Si vous ne faites plus entrer dans votre oreille de coton tige, comment éliminer l’excès éventuel de cire du conduit interne ? L’entreprise est simple. On conseillera, tout simplement, l’utilisation d’une lotion sous forme de vaporisateur à base d’eau de mer ou de peroxyde d’hydrogène. Une méthode qui nettoie efficacement sans avoir besoin d’insérer un corps étranger dans l’oreille pour autant. Ces sprays vous éviteront également de finir avec un bouchon de cire dans le conduit auditif. Abandon du coton-tige ne veut pas nécessairement dire négligence de cette partie sensible de notre anatomie.

Bien que la sensation du coton tige dans l’oreille soit agréable pour beaucoup, il est temps d’abandonner ce rituel quotidien pour ne pas endommager votre ouïe. La bonne santé de vos oreilles est tout aussi importante que celle de votre bouche.

À ce sujet, pour ceux qui souffriraient de l’apparition de poils dans leurs oreilles, notons qu’il est conseillé, pour des raisons esthétiques, de s’en débarrasser. À l’aide d’une tige enflammée, à la turque, pour le spectacle. Ou à la tondeuse, tout simplement.

Prenez soin de vos oreilles

Sur le même sujet