Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Dans la routine de Nazar

Texte Matthieu Morge Zucconi
Photos Victoria Paterno

Le danseur et chorégraphe parle produits naturels, huile de ricin et acceptation de son corps.

Le visage de Nazar vous est peut-être familier : il s’agit de l’un des mannequins de notre dernier shooting photo, réalisé à l’occasion de la sortie de notre gel douche menthe poivrée et arbre à thé. À 28 ans, le danseur posait sous l’objectif de Victoria Zschommler pour ce shooting ayant pour but de célébrer tous les corps. Il nous a reçu chez lui pour parler produits naturels, acceptation de son corps et danse, forcément.

Bonjour Nazar. Que fais-tu dans la vie ?

Je m’appelle Nazar, j’ai 28 ans et je suis danseur. Je fais pas mal de choses dans la danse : j’ai participé au jeu Just Dance, je suis prof au Lax Studio, sans doute la meilleure école à Paris, et je travaille comme danseur pour une chanteuse qui prépare sa tournée. J'ai fait beaucoup de compétitions, j'en ai gagné plus de dix, et j'ai beaucoup voyagé pour animer des stages : en Inde, au Canada, en Italie, en Angleterre... À côté de ça, je travaille sur des projets personnels, en vidéo notamment.

Comment t’es-tu lancé dans une carrière de danseur ?

J’ai un master en management international à la base. Je suis ensuite tombé malade, ce qui m’a ouvert les yeux. J’étais alors danseur semi-professionnel, et je me suis dit que je voulais kiffer ma vie pendant ma jeunesse, donc je me suis lancé dans la danse à fond. Au début, c’est dur, de se dire que t’es danseur quand t’as un master - tu penses toujours que tu pourrais faire autre chose. Mais honnêtement, j’adore ma vie : je ne me pose pas de questions, j’avance !

Comment s’organisent tes journées ?

Ça dépend des jours ! Si j’ai des auditions, des castings, je vais mettre un réveil et me lever ! Sinon, certains matins, je me réveille vers 9:00. Je donne des cours quasiment tous les jours. En terme de durée, c’est assez inégal, je vais faire un coup 3 heures, un coup 1 heure et demi, 2 heures. Lorsque j’ai des spectacles, je répète en soirée et le dimanche. Quand j’ai du temps libre, je vais à la salle pour perdre du poids : j’ai un programme avec un coach, je fais beaucoup d’elliptique, de musculation du genou car j’y ai eu des blessures. Le lundi, c’est un peu mon seul jour libre. Je fais des papiers, je vais au sport. Je fais entre 10 et 20 heures de sport par semaine, si on compte les cours de danse. Mes semaines sont chargées, mais j’apprécie beaucoup ça. Je kiffe !

Tu me disais avoir été malade et avoir pris beaucoup de poids. Comment ça s’est passé, notamment avec ton activité ?

Oui, j’ai eu une maladie de la thyroïde. Au début, c’était dur. J’ai pris 20 kilos, donc forcément je me sentais moins léger, dans mes mouvements notamment. Aujourd’hui, je peux dire que ça m’a changé. Ça m’a rendu plus fort, je me prends moins la tête.

Justement, comment tu as appris à vivre avec cette prise de poids et à accepter ton corps ?

Avant la maladie, je faisais déjà beaucoup de variations de poids car j’avais déjà des problèmes de thyroïde. À vrai dire, je n’ai pas le choix. Autant me servir de ça pour être plus fort. J’ai pu, la première année suivante notamment, me renfermer sur moi-même mais quand tu ne t’aimes pas, tu ne peux pas être bien avec les autres. Moi, je me kiffe ! Dès que tu t'acceptes physiquement, tu ne laisses pas de choix aux autres. Tu t'imposes. C'est comme ça que tu as des opportunités, des occasions de réussir dans ton domaine !

Du coup, est-ce que tu dois faire particulièrement attention à ton régime alimentaire ?

Je me laisse un peu de liberté. J’ai un régime parfois strict, parfois beaucoup moins. Les céréales, par exemple, c’est pas très bon pour mais s’il y en a à la maison, je les mange. J’ai arrêté la viande rouge depuis que j’ai été malade. Je n’ai jamais été fan, donc ça a été facile. Je mange toujours un peu de poulet, un peu de poisson, des oeufs. Tout ce qui est protéiné, le quinoa aussi par exemple, je mange ! Sinon, je prends pas mal de vitamines, de compléments alimentaires…

Ah oui ? Lesquels ?

Je prends de la spiruline. C’est super bon pour plein de choses. Je prends aussi de la vitamine D. Il y a plein de chose qu’il faut que je compense, comme je n’ai pas de thyroïde ! Je suis très suivi, car il faut voir tout le temps si je suis dans les bons dosages. Je prends aussi des médicaments, pour me soigner et remplacer la fonction d’une thyroïde.

L’apparence, dans le milieu de la danse, c’est important ?

Quand tu fais des choses commerciales, oui. Beaucoup de danseurs sont modèles en même temps, et à la télé, si tu regardes les danseurs, tu vois pas de mecs comme moi. Quand je juge des compétitions, des concours, je dois faire attention. Là, j’ai jugé World of Dance pour la France, c’est une émission dont la finale est notamment jugée par Jennifer Lopez, ça passe à la télé aux États-Unis. Dans ce genre d’évènements, il faut être un peu apprêté !

C’est quoi les produits que tu utilises, justement ?

J’ai une peau bizarre ! Je fais souvent des allergies aux produits, donc je fais attention à choisir des produits doux. J’aime beaucoup le gel douche fleur d’oranger d’Horace, mais aussi le nettoyant visage, l’exfoliant car il ne laisse pas ma peau sèche après, et l’hydratant ! Tous les matins, je m'asperge le visage d'eau froide et j’utilise aussi beaucoup d’huile de coco, pour m’hydrater le corps ou pour les cheveux.

Comment utilises-tu l’huile de coco sur tes cheveux ?

Je la mélange à de l’eau pour fixer. Les gens pensent souvent que j’ai du gel - j’en ai un, il fixe plus que ça, mais je le mets peu. Les cheveux, je fais attention : j’ai deux coiffeurs, j’y vais 1 fois toutes les 3 semaines. Dès que j’ai un évènement important, je vais faire les contours !

Tu fais aussi attention à ta barbe, j’imagine ?

Oui ! J’ai des trous, donc je mets de l’huile de ricin tous les 4 ou 5 jours. Un ami m’a dit que je devais le faire tous les jours, mais j’y pense pas toujours ! J’ai une brosse, pour débroussailler un peu, et je la taille une fois par semaine à la tondeuse. Si je me rase, je suis pas la même personne !

Récemment, tu as participé à notre shooting de lancement du gel douche menthe poivrée - arbre à thé. C’était comment ?

J’ai pas mal l’habitude de faire des photos ! J’en fais pour des flyers, pour mes projets. J’ai vraiment apprécié ce shooting, car ça fait du bien de se sentir utile, dans un shooting avec un discours. J’étais abonné à des magazines de mecs avant, mais ça m’a saoulé. C’est toujours la même chose, il y a un diktat du corps maigre, des critères auxquels il faut correspondre. J’aime que la marque, au contraire, parle du fait de s’accepter comme on est !

Les produits de Nazar
Best seller
Hydratant visage matifiant Hydratant visage matifiant
Best seller
Nettoyant visage purifiant Nettoyant visage purifiant
Best seller
Exfoliant visage Exfoliant visage
Gel douche naturel pour homme à la fleur d'oranger et petitgrain Gel douche naturel pour homme à la fleur d'oranger et petitgrain

Sur le même sujet