Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Dans la routine d'Elise N'Kounkou

Texte Matthieu Morge Zucconi
Photos Victoria Paterno

La chef développement produit de Horace parle formulation, télé-réalité et routine du dimanche soir.

Depuis le début de Horace, chaque semaine, nous interrogeons un mec sur ses habitudes du quotidien dans la rubrique “Dans la routine de…”. Aujourd’hui est un jour un peu particulier, puisque pour la première fois, nous interrogeons une femme. Elise N’Kounkou, 27 ans, est la première à s’adonner à l’exercice - un choix logique, puisqu’elle travaille chez Horace, où elle s’occupe du développement des produits. Elle nous reçoit chez elle pour répondre à nos questions sur ses habitudes, son rôle chez Horace et sa passion pour les bougies.

Bon, j’ai une certaine idée de ce que tu fais dans la vie, mais est-ce que tu peux le résumer pour nos lecteurs ?

Je suis chef de développement produit pour Horace. Au quotidien, je travaille avec nos laboratoires partenaires et les clients sur les développements en cours, ou sur l’amélioration des produits déjà sortis, comme pour les nouvelles versions du nettoyant et de l’hydratant. Je travaille également avec Charlie, notre directeur artistique, et toi, Matthieu, sur les décors, avant de les envoyer à nos fournisseurs de packagings, et avec la partie réglementaire.

Quand tu es arrivée chez Horace, c’était pour faire tout autre chose que ce que tu fais aujourd’hui, non ?

Effectivement, je suis arrivée il y a 1 an pour être chef de produit digital en stage. Il s’agissait de travailler sur l’amélioration et les mises à jour du site, sur la mise en place de tests. Lorsque je suis arrivée, les premiers produits, le nettoyant et l’hydratant, étaient déjà sortis. On a commencé à parler produits, et à la fin de mon stage, comme j’avais une formation qui le permettait, Marc et Kim m’ont demandé si je voulais prendre ce rôle de chef du développement produit.

Justement, quel a été ton parcours avant de nous rejoindre ?

J’ai eu un parcours un peu atypique. J’ai commencé par pharma, mais comme beaucoup de gens, je n’ai pas eu le concours. J’ai alors fait une licence chimie et biochimie à Paris V, puis un master en formulation cosmétique à l’ISIPCA, suivi d’un autre M2 Marketing International, en parfums et cosmétiques. À l’école, à l’origine, je voulais travailler dans un laboratoire de développement de produits, et j’ai fait un stage dans une entreprise qui produisait des matières premières destinées à l’industrie cosmétique. Au cours de ma formation, j’ai pu toucher à différentes matières, comprendre le rôle et l’utilisation de chaque ingrédient. J’ai aussi étudié la dimension plus marketing. En gros, ça correspondait bien à ce rôle de chef développement produit.

Aujourd’hui, c’est quoi une journée type pour toi ?

Il n’y en a pas vraiment ! Je travaille sur des produits très différents, et j’ai donc des interactions avec différents laboratoires. Il y a quand même des constantes : j’ai les laboratoires tous les jours au téléphone, pour le suivi de la formulation, des différents de tests. Je discute aussi énormément avec les clients - pour répondre à leurs questions, compiler leurs retours, ou pour les tests à l’aveugle que nous faisons avec eux. Je lis aussi tous les avis laissés sur le site, avant d’analyser tout ce qui est dit. Je discute également très régulièrement avec notre parfumeur. Surtout, il faut que je sois très organisée pour planifier tout afin que le laboratoire ait tout ce dont il a besoin, quand il en a besoin. C’est pour ça qu’à côté de mon bureau, on trouve un grand tableau, un planning sur 32 semaines !

Les clients sont très impliqués dans le développement produit. Tu peux m’expliquer pourquoi, et surtout comment ?

Cela fait longtemps que nous proposons aux clients de participer aux tests à l’aveugle que nous faisons (si certains lisent ses lignes, d'ailleurs, nous les saluons ! - ndlr). Depuis peu, nous travaillons à mettre en place plus de tests, afin de constituer un panel de testeurs plus grand et de se rapprocher du produit idéal pour nos clients. C’est indispensable car nous, les produits, on les connaît : on peut passer à côté de certaines choses. Les clients arrivent avec un regard neuf, extérieur. Ils mettent en avant certains points que nous n’imaginions pas. Je vais te donner un exemple très concret : lorsque l’on a développé la crème mains, qui sort très bientôt, on s’est rendu compte que c’était un produit où le parfum était essentiel. Il jouait énormément sur la perception du produit. Ça nous a permis d’améliorer le parfum.

Comment se déroule le processus de développement d’un produit ?

Avant tout, nous avons un planning sur l’année, voire sur deux ans. J’informe le laboratoire afin qu’ils planifient de leur côté. Je note des informations importantes, puis réalise un cahier des charges : ce que l’on veut dans le produit, et ce que l’on ne veut pas. Pour cela, je fais de la recherche d’ingrédients, je me renseigne sur ceux qui pourraient convenir aux bénéfices attendus du produit. On développe la formule, on reçoit des premiers essais, on fait des retours. Ensuite, on passe aux blind tests, et on continue à travailler jusqu’à valider la formule. En parallèle, si le produit, comme les gels douche, contient du parfum, nous travaillons avec le parfumeur - tout part d’un brief. On envoie ensuite de la base, la version de la formule validée avec le laboratoire, au parfumeur, qui fait des propositions de dosage. Ensuite, dans les packagings définitifs, on teste la compatibilité au packaging et la stabilité. Cela prend 3 mois. L’idée est de voir comment évolue le produit. Si tout va bien, on lance la production, puis le conditionnement.

Nos produits sont naturels. Pourquoi c’est important ?

C’était évident pour nous. Ce sont des produits qui doivent permettre de se faire plaisir. Il ne faut pas de contre-indication, ce n’est pas censé te défoncer la peau. On évite donc tous les ingrédients potentiellement nocifs ou irritants, comme les sulfates, les silicones, ou les parabens. Il est tout à fait possible de faire des produits de qualité, sans mettre ces mauvais ingrédients-là.

Au bureau, on a évidemment tous un produit fétiche. Pour toi, ce sont un peu comme des enfants mais c’est lequel, le produit que tu as préféré développer ?

J’ai beaucoup aimé développer les gels douche car j’ai étudié les parfums, c’est quelque chose qui m’intéresse énormément. Partir d’une base naturelle, douce, et trouver des parfums qui correspondent à l’identité de la marque, c’était un challenge très stimulant. En plus, pour l’instant, les retours sont bons. J’en suis très contente.

Bon, c’est l’heure de rentrer dans les détails de ta routine. Ta journée commence à quelle heure ?

Je me lève à 7:45. J’ai de la chance, car j’habite à côté de nos bureaux !

Je sais que tu as une habitude un peu spéciale le matin…

(Rires) Oui ! Je me prépare en regardant un épisode d’une émission de téléréalité, Les Marseillais. C’est venu assez simplement : un épisode dure le même temps que le temps qu’il me faut pour me préparer ! Ça me permet de suivre un timing. Je regarde ça sur mon téléphone. Même sous la douche.

Quels sont les produits de ta routine ?

Le matin, sous la douche, j’utilise le nettoyant Horace et le gel douche au cèdre ou à la bergamote. Ensuite, je m’hydrate le visage, puis je me maquille. J’utilise des produits Mac, Guerlain, Lancôme, Fenty. J’ai plusieurs routines ! Il y a celle du matin, celle du soir, et celle du week-end.

Et la routine du soir, c’est quoi ?

Déjà, je change de gel douche. J’utilise le gel douche fleur d’oranger ! Je me nettoie le visage deux fois. D’abord, je me démaquille sous la douche - je teste beaucoup de produits, mais en ce moment j’aime particulièrement le baume démaquillant de Oh My Cream. Ensuite, j’utilise le nettoyant Horace. Une fois sortie de la douche, je mélange l’hydratant Horace avec deux gouttes de l’huile repulpante Oh My Cream, et je masse bien pour faire pénétrer le produit. Rarement, je mets du contour des yeux. J’utilise le soin apaisant contour des yeux Avène. Et avant de me coucher, je m’hydrate les pieds et les mains avec de la Topicrem Ultra Hydratante ou la crème pour les mains de Polaar, la véritable crème de Laponie ! Après, si c’est dimanche soir, c’est autre chose…

Tu fais quoi, le dimanche soir ?

La routine du dimanche, en fait, commence l’après-midi ! J’allume des petites bougies, j’adore ça - ça me plonge dans une ambiance calme, reposante. Je commence par faire un masque sur les cheveux pour bien hydrater mes cheveux. Je le laisse reposer. Ensuite, je les lave. Sous la douche, j’utilise un savon noir, acheté au Maroc, puis un gant en crin pour le corps. Je m’exfolie ensuite le visage avec l’exfoliant Horace. Ensuite, je fais un masque : je n’utilise pas le Horace car il est fait pour les peaux plus grasses, et ma peau est plutôt sèche. J’utilise le masque Avène hydratant et apaisant qui est très bien car tu ne l’enlèves pas, il pénètre super bien. Je fais du sport, aussi, le week-end. Soit je joue au tennis, soit je vais à la salle.

On sait que tu es la reine des vacances au bureau, mais tu es aussi une passionnée de produits. Tu arrives à déconnecter du travail, même si c’est l’une de tes passions ?

Je suis passionnée, comme tu dis. J’adore tester des produits, voir ce qui se fait ailleurs, voir nos produits évoluer et s’améliorer. C’est vrai que je pense du coup pas mal au travail. Après, effectivement, je pars souvent en week-end ou en vacances. Je reviens de Marrakech, justement !

Les produits d'Elise N'Kounkou
Best seller
Hydratant visage matifiant Hydratant visage matifiant
Best seller
Nettoyant visage purifiant Nettoyant visage purifiant
Best seller
Exfoliant visage Exfoliant visage
Best seller
Gel douche naturel Cèdre de Virginie/Feuille de sauge pour homme Gel douche naturel Cèdre de Virginie/Feuille de sauge pour homme
Gel douche naturel pour homme à la fleur d'oranger et petitgrain Gel douche naturel pour homme à la fleur d'oranger et petitgrain

Sur le même sujet