Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Du plaisir du beach club

Texte Horace
Photos Droits réservés

Tout ce qu'il faut savoir pour choisir son beach club.

Tout le pourtour méditerranéen connait un renouveau beach-clubien, loin du cliché lui collant au transat, et plus proche d’une extension de la villa avec piscine louée dans les terres. De Formentera aux Pouilles, le format évolue pour devenir un endroit où il fait bon avoir ses habitudes.

La villa dans les terres garantit un paisible calme à tout moment de la journée, loin de tout, y compris de son smartphone. La piscine et le jardin rendent les siestes, longs déjeuners et autres moments entre amis ou en famille particulièrement agréables. Cependant, quand vient le moment d’aller à la plage, les difficultés surgissent alors au moment de tout mettre dans le sac : serviettes, effets personnels, boissons et tutti quanti. Sauf les enfants, évidemment. Le beach club offre cette paix d’âme de n’avoir qu’à s’occuper de l’essentiel en vacances : soi et ses proches. Inutile d’emmener serviettes, parasols et autres accessoires, ni même de chercher une place qu’elle soit sur le parking ou la plage. Tout est prêt et n’attend que vous, même le cocktail de 18:00. Vous n’avez qu’à le demander.

Pourtant, les beach clubs ont encore mauvaise réputation. À raison. En général, ils sont fréquentés par une flopée de m’as-tu-vu passant plus de temps à se comparer avec leurs voisins qu’à profiter de la plage. La nourriture y est cher, signe tout aussi ostentatoire pour la clientèle que les tongs YSL. Les beach clubs ont pourtant changé et tous ne sont plus des autels dédiés au culte du toujours-plus-grand.

Maintenant que vous êtes convaincu, il s’agit désormais de repérer les bons beach clubs et d’éviter les mauvais.

Comment reconnaître un bon beach club ?

En premier lieu, il ne vend pas de Moët & Chandon Ice Impérial. Si lors de votre arrivée, vous voyez une des ces bouteilles blanches trôner sous cloche sur la plage, faites demi-tour. Cette hybridation entre un champagne et du soda ressemble fortement à un t-shirt col V sous un smoking.

Ensuite, il n’y a pas de Russes, et autres magnats des matières premières ayant fait fortune suite à la chute d’une certaine union. Vous ne voulez pas vous retrouver au milieu d’un concours de mathusalem et autre balthazar de champagnes. D’une part, vous risquez de saouler la faune maritime en vous rinçant dans la mer après avoir été éclaboussé de cette boisson. D’autre part, acheter en gros est synonyme d’avarice, comble lorsque cette action est faite pour étaler billets et autres cartes sombres.

Si le beach club passe ces critères, l’essentiel est déjà fait. Il ne reste plus qu’à vérifier quelques détails.

Prenez le temps de regarder la carte du restaurant et celle du bar. Le poisson comme le rosé doivent être frais. Étudier l’agencement des transats, qui ne doivent être ni trop proches, ni trop éloignés. Vous ne voulez pas écouter les discussions de vos voisins, mais vous ne voulez pas non plus manquer l’occasion de lier des amitiés pouvant être utiles aussi bien pour la soirée à venir que pour le succès de votre entreprise.

Jetez tout de même un oeil à la décoration. Ni trop vintage, ni trop moderne, ni trop blanche. Idéalement, c’est un détail qui a son importance lorsque vous montrerez vos photographies de vacances.

Dernier critère : la musique. Elle doit être absente avant 18:00 et avoir un tempo calme jusque 21:00. Si vous aviez envie de plus, vous seriez parti avec des adolescents de Liverpool faire la fête dès 15:00, car à cette âge, elle n’attend pas.

Une fois le bon beach club trouvé, prenez-y vos habitudes. Cela vous permettra d’obtenir une table avec vue sur mer pour le déjeuner et de vous assurer les meilleurs transats tout au long de votre séjour.

Si vous doutez, essayez un après-midi. Il ne faut pas plus pour être convaincu.

Quelques adresses fréquentables :

Ibiza - Experimental Beach Club : une incroyable carte de cocktails et une chance de croiser Arthur Baker, producteur de New Order et Afrika Bambaataa.

Formentera - South Beach Club : un très bon restaurant et une incroyable vue.

Pouilles - Coccaro Beach Club : un incroyable fritto misto et un staff des plus relax.

Positano - One Fire Beach : un accès uniquement par bateau. un incroyable violoniste et des parasols couleur Spritz.

Capri - La Fontelina : un calme divin à l’image de la pêche du jour.

St-Tropez - Le club 55 : Le classique de Pampelonne pour une ambiance Roger Vadim.

Corse - Palm Beach Palombaggia : Le calme avant la Via Notte.

Sur le même sujet