Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Faut-il utiliser une pierre d'alun ?

Texte Anthony Vincent
Photos Getty Images

Cette alternative naturelle à certains anti-transpirants mettrait fin aux sueurs froides.

Stopper la transpiration ou seulement désodoriser : faut-il trancher ? Soupçonnés d’être cancérigènes, les sels d’aluminium contenus dans certains anti-transpirants incitent de nombreux hommes à sauter le pas vers la pierre d’alun. L’alun de potassium est un minéral plébiscité car il permet de limiter la transpiration et les mauvaises odeurs, ce qui en fait un anti-transpirant et déodorant naturel. Seulement, il contient aussi de l’aluminium.

Comment fonctionne la pierre d’alun ?

Ce minéral (sulfate double d’aluminium et de potassium) est extrait de roches alunites. Doté de propriétés astringentes, et cicatrisantes, il resserre les pores et les glandes sudoripares (par où la transpiration est évacuée), ce qui limite naturellement la sueur. En plus, ses vertus antiseptiques neutralisent les bactéries responsables des mauvaises odeurs.

Pour en profiter, il suffit d’humidifier cette pierre avec de l’eau froide avant de la frotter délicatement sous des aisselles propres et non irritées. Cela va ainsi déposer une fine couche saline contre la sueur et les bactéries causant des mauvaises odeurs.

Comment choisir sa pierre d’alun ?

Naturellement présent dans certaines régions du monde comme le Moyen-Orient, l’alun de potassium peut également être synthétisé. On en trouve désormais en vente dans la plupart des grandes surfaces et parapharmacies, sous différentes formes. La pierre d'alun dite naturelle est purifiée puis recristallisée. On la reconnaît par son aspect semi-transparent qui laisse voir des nervures à l’intérieur. Sur son étiquette, on lit généralement “potassium alum”. C’est elle qu’il vaut mieux privilégier. La pierre d’alun dite synthétique, est quant à elle beaucoup moins chère car elle se compose d'ammonium d’alun provenant de l’industrie du nylon et paraît beaucoup plus opaque. Sur son étiquette, on peut généralement lire “ammonium alum”. C’est elle qu’il vaut mieux éviter si l’on veut utiliser une solution naturelle.

Pourquoi la pierre d’alun divise ?

Si aluminium il y a dans la pierre d’alun, il s’agit de sulfates d’aluminium dont ni l’innocuité ni la toxicité n’ont été prouvées à ce jour. Ce qui a vraiment été mis en cause comme étant dangereux pour la santé par de multiples études jusqu’à aujourd’hui, c’est le trichlorure d'aluminium de certains anti-transpirants conventionnels. On le soupçonne d’augmenter les risques de cancer du sein (dont les hommes aussi peuvent souffrir), mais aussi d’atteindre le cerveau à long terme. L'aluminium accélérerait aussi le vieillissement des cellules au niveau cérébral, ce qui pourrait conduire à des maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson.

Dans tous les cas, les sels d’aluminium ont peu de chances de pénétrer en quantité dans une peau saine. C’est surtout en cas d’irritation, de rasage récent ou d’épilation qu’il vaut mieux éviter d’utiliser un anti-transpirant conventionnel ou la pierre d’alun, par principe de précaution. À travers une peau lésée, les sels d’aluminium peuvent en effet pénétrer l’organisme.

Alterner anti-transpirant comme la pierre d’alun et déodorant

En réalité, tout le monde n’a pas besoin d'anti-transpirant, encore moins à toutes les saisons. Néanmoins, en cas de transpiration vraiment abondante et malodorante, difficile de résister aux promesses des sels d’aluminium. Dans ce cas, utiliser de la pierre d’alun 2 à 3 fois par semaine peut largement suffire. Les sels d’aluminium qu’elle contient continueront à faire effet environ 48h, même si vous prenez une douche avec un gel douche.

Le soir est le meilleur moment pour appliquer un anti-transpirant car les glandes sudorales sont au repos. Cela laisse le temps aux sels d’aluminium de s’installer et ils seront ainsi plus efficaces le lendemain. Les jours sans, un déodorant suffira à couvrir les éventuelles odeurs de transpiration. Ainsi, l’exposition de la peau aux sels d’aluminium est limitée.

Vous l’aurez compris, quitte à se tourner vers un produit anti-transpirant, autant qu’il soit naturel comme la pierre d’alun. Utilisée tous les 2 ou 3 jours en alternance avec un déodorant naturel, elle vous évitera les sueurs froides pour faire avec assurance la hola dans les stades.

Passez au déodorant naturel
Best seller
Déodorant
Déodorant

Sur le même sujet