Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

C’est quoi un parfum solide ?

Texte Anthony Vincent
Photos Vogue Taïwan

L’arme secrète des élégants qui veulent sentir bon, partout, tout le temps.

Si vous avez la peau sensible, vous avez sans doute déjà scruté la liste d’ingrédients des produits de soin que vous mettez sur votre peau, à la recherche de trace d’alcool réputé déshydratant. Pourtant, vous parvenez parfaitement à fermer les yeux sur celui contenu dans votre eau de toilette préférée. Et c’est bien normal : la déshydratation qui pourrait en résulter s’avère bien minime, et peut facilement être prévenue à l’aide d’un bon hydratant. Mais pour éviter ce léger désagrément, et profiter d’autres avantages, vous pouvez tout aussi bien vous tourner vers un parfum solide. Pour prendre soin de votre peau et de votre sillage en un seul et même geste.

Des origines antiques

Comme bien souvent, ce qui semble être une innovation nous vient en réalité du passé. Et même de l’Egypte antique. Près de 3000 ans avant-Jésus Christ, les Égyptiens faisaient infuser des substances odorantes comme la cannelle, la myrrhe, ou le bois de santal dans des huiles végétales ou des graisses animales pour obtenir du Kyphi, forme d’encens sacré qu’ils laissaient fondre sur leur corps pour honorer les dieux. C’est sur ce même principe que les essences concrètes se sont ensuite développées : il s’agit de l’extraction d’ingrédients odorants dans un corps gras (huiles ou cires) pour donner naissance à du parfum solide.

Le perfectionnement de la distillation dans l’alcool a transformé la façon de produire des fragrances à partir du XIVe siècle jusqu’à donner les parfums alcooliques que l’on connaît majoritairement aujourd’hui. Pourtant les qualités des concrètes restent totalement d’actualité.

Un parfum de soin

Qui dit parfum solide dit corps gras. En plus de servir de réceptacle à la fragrance, ce baume de douceur odorante permet également de nourrir la peau puisqu’il s’agit généralement d’huiles végétales bienfaisantes comme le beurre de karité ou de mangu, l’huile de tiaré ou de tamanu. Quand on vaporise un parfum alcoolique, l’alcool s’évapore pour ne laisser que le concentré odorant sur la peau. À l’inverse, comme le corps gras du parfum solide n’est pas volatil, cela assure les arrières de la tenue de votre fragrance. Inutile d’en mettre beaucoup : on vous conseille d’en appliquer aux points de pulsation que sont l’intérieur des poignets, le creux entre les clavicules, ou encore derrière les oreilles.

Un parfum mobile et résistant

On parle de parfum “solide” non seulement pour son aspect cireux, mais aussi pour son conditionnement particulièrement résistant. Contrairement à la fragilité des flacons en verre des parfums alcooliques, les concrètes se présentent généralement dans de petits boîtiers compacts. Chez Diptyque, ils sont confectionnés en zamak, un alliage résistant de zinc, d'aluminium, de magnésium et de cuivre. Chez Sabé Masson, les parfums solides se présentent sous la forme de sticks en carton, comme un baume à lèvre ultra-léger. Chez Alfred Lane, l’étui en aluminium avec une étiquette vintage offre un parfum rétro à l’allure. Autant de packagings faciles à glisser dans son sac, son tiroir de bureau, ou sa valise. D’autant que cela les rend également beaucoup plus résistants à la lumière que leurs homologues alcooliques. Contrairement à leurs confrères liquides de plus de 100 ml, les parfums solides ne seront pas interdits en cabine lors de vos voyages en avion. Un argument de plus pour en faire l’allié indispensable de vos vacances.

Faciles à transporter, à appliquer et à conserver, les parfums solides ont donc tout pour se balader partout avec vous, pour une retouche parfumée à n’importe quelle occasion. Simple, basique.

Sur le même sujet