Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Tout ce qu'il faut savoir sur les grains de beauté

Texte Matthieu Morge-Zucconi
Photos Droits réservés

Mieux vaut prévenir que guérir.

C’est un fait, vous avez probablement des grains de beauté. Pour autant, y prêtez-vous une grande attention ? Probablement pas. Pourtant, si la plupart sont sans danger, il est essentiel d’apprendre à les connaître. Pour les surveiller et, ainsi, prévenir le mélanome, la forme la plus dangereuse du cancer de la peau, notamment. Surtout en été, le soleil pouvant réellement influer sur ces petites taches pas si anodines.

Quand apparaissent les grains de beauté ?

Les premiers grains de beauté apparaissent à la naissance, mais ils se développent jusqu’à l’âge adulte, la plupart apparaissant avant vos 40 ans. Ils ont une véritable vie autonome : certains peuvent apparaître, disparaître, ou même changer de couleur à tout moment. Parmi les facteurs qui influent sur leur apparence, leur nombre et leur apparition, il y a évidemment des prédispositions génétiques, mais aussi l’exposition au soleil que votre peau reçoit.

Existe-t-il un risque autour des grains de beauté ?

L’apparition de nouveaux grains de beauté et le changement d’apparence de ceux déjà existants peuvent être des signes de développement d’un mélanome, raison par laquelle il faut être particulièrement vigilant.

Le risque de mélanome est plus grand chez les personnes à la peau très pâle, et celles qui ont beaucoup de grains de beauté (c’est à dire plus de 50 répartis sur le corps). De même, les personnes ayant passé beaucoup de temps au soleil, notamment dans l’enfance, ou ayant connu plusieurs gros coups de soleil (de ceux qui sont terriblement douloureux et font peler) augmentent leurs chances d’être touchées.

Comment surveiller ses grains de beauté ?

Pour prêter attention à ses grains de beauté, il faut garder en tête cinq lettres : ABCDE. Voici ce qu’elles signifient.

A = Asymétrie. Si le grain de beauté n’est pas symétrique, et que deux parties du même grain de beauté n’ont pas la même forme, la vigilance s’impose.

B = Bords irréguliers. Si les bords du grain de beauté ne sont pas nets, il faut alors consulter.

C = Couleurs différentes. Des couleurs différentes qui cohabitent sur le même grain de beauté peuvent être signe de l’apparition d’un mélanome.

D = Diamètre supérieur à 6 millimètres. Si le diamètre du grain de beauté est supérieur à cette taille, il est alors à surveiller avec attention.

E = Évolution. Tout grain de beauté qui évolue, change de couleur, démange ou grossit peut être signe que quelque chose ne tourne pas rond. Il devient alors indispensable de consulter son dermatologue.

Bien entendu, il est possible qu’un grain de beauté évolue dans le temps sans qu’il ne s’agisse systématiquement d’un mélanome. Il convient d’être plus vigilant lorsque l’évolution se fait sur un laps de temps très court, notamment si vous êtes concernés par les risques évoqués plus tôt, de la peau très claire au gros coup de soleil.

Comment protéger ses grains de beauté ?

Rester raisonnable face au soleil est, avant toute chose et par dessus tout, indispensable. Pas question, si vous avez des grains de beauté (et même, d’ailleurs, si vous n’en avez pas), de vous exposer sans crème solaire, premier boucler indispensable pour les protéger.

La crème SPF30, voire SPF50 si votre peau est particulièrement pâle, devra vous accompagner lors de chaque exposition au soleil. Bien entendu, garder votre chemise ou votre t-shirt sera aussi un excellent moyen de vous protéger, tout comme le port (toujours conseillé au soleil) du couvre-chef pour les grains de beauté se trouvant sur votre visage.

Évitez également l’exposition au moment où les UVA et les UVB sont les plus forts, entre 11:00 et 15:00. Cela tombe bien, c’est une excellente heure pour déguster du poisson grillé à la terrasse de votre beach club favori.

Enfin, il convient de consulter son dermatologue pour un contrôle de routine tous les ans. Lorsque diagnostiqué suffisamment tôt, un mélanome se soigne. Mais comme toujours, mieux vaut prévenir que guérir. Stay safe in the sun.

Sur le même sujet