Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Comment bien se protéger du soleil en ville

Texte Anthony Vincent
Photos DR

Si les lunettes de soleil servent le style, la crème solaire permet d’en avoir longtemps.

Dès les premiers rayons de soleil, on ne se fait généralement pas prier pour dégainer ses lunettes de soleil. Pour la crème solaire, c’est une toute autre histoire. Pourtant, le temps du trajet pour se rendre au bureau, d’un after-work en terrasse ou d’une escapade ensoleillée pendant un week-end prolongé, la peau a d'autant plus besoin d’une protection solaire. Car c’est bien pendant ces premiers instants d’ensoleillement que le risque de coup de soleil est le plus présent, vu que la peau à peine sortie de l’hiver n’est pas préparée à bronzer, et donc à épaissir pour se protéger.

Un soleil plus dangereux en ville

En ville en particulier, il est primordial de bien se protéger à cause de la pollution urbaine (monoxyde de carbone, gaz d’échappement des véhicules, métaux lourds, sans compter le stress de la vie active qui accélère le vieillissement cutané) qui aggrave les effets néfastes du soleil. D’autant que les murs blancs et les façades vitrées des bâtiments citadins réverbèrent fortement les rayons du soleil. Pire, les UVA (qui pénètrent plus profondément dans la peau que les UVB) traversent même les vitres, et vous atteignent donc même quand vous êtes à l’intérieur de votre voiture ou au bureau.

Filtre urbain chaque matin

Dès le début du printemps, vous avez donc intérêt à vous tourner vers une protection solaire pour commencer à bronzer en toute sécurité et prévenir le vieillissement cutané. Globalement, l’indice de protection solaire (également appelé SPF pour Sun Protection Factor) doit être au moins égal ou supérieur à 20 si vous tenez à votre santé. Ce minimum conviendra aux peaux les plus foncées, tandis qu’un SPF 50 protégera les peaux les plus claires. Pour la majorité de la population, un indice 30 devrait suffire.

Certaines marques développent des protections spécifiquement conçues pour être utilisées en ville, donc vraiment invisibles et légers, comme Clarins avec l’UV PLUS Anti-pollution (SPF 50), Shiseido avec la Crème Protectrice UV (pour la ville) SPF30, ou encore This Works avec In Transit Skin Defence Soin hydratant protecteur SPF30. Appliquez l’un de ces boucliers urbains après ou à la place de votre hydratant.

Les protections solaires pratiques à transporter

Les peaux les plus sensibles, réactives, claires, sujettes aux rougeurs et à la couperose ont même intérêt à garder sur elle une protection solaire compacte. Au même titre que vous n’attendez pas d’être en vacances pour glisser vos lunettes de soleil dans votre sac “au cas où”, la crème peut aussi devenir un réflexe à condition de choisir un format pratique, toujours à portée de main.

Comme une protection solaire se dégrade à mesure qu’on s’expose, on peut en garder en stock dans son sac ou dans un tiroir de bureau afin d’en réappliquer facilement après un déjeuner en terrasse ou avant un passage en rooftop. Choisissez une formule revendiquant un toucher sec et une texture fluide sans effet blanc afin de pouvoir l’appliquer sans finir tout bariolé. L’Aquafluide Pocket à la texture anti-brillance et au toucher sec de Bioderma, ou le Bariésun fluide ultra-léger sans parfum et toucher sec d’Uriage, ou le spray d’Eau de soin SPF 30 Hydrabio de Bioderma. Un coup de lingette juste avant vous donnera même le coup de propre et de frais qu’il vous fallait pour repartir du bon pied.

Encore une fois, la crème solaire n’empêche pas de bronzer. Au contraire, elle va même vous aider à obtenir un hâle plus sainement et durablement puisque votre peau sera en meilleure santé. Bien se protéger en ville vous empêchera donc d’être le seul homard de la plage une fois vraiment en vacances.

Sur le même sujet