Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Pourquoi les peaux noires ont aussi besoin de crème solaire

Texte Anthony Vincent
Photos Getty Images

Contre les coups de soleil et les cancers cutanés, mais aussi l’hyperpigmentation.

“Tu es noir, donc tu n’as pas besoin de crème solaire” : chaque été, j’entends la même rengaine quand je me tartine de crème solaire devant des amis amusés et intrigués. Contrairement aux idées reçues, les peaux noires et mates encourent pourtant elles aussi des risques de coups de soleil, de cancers cutanés et de vieillissement prématuré de la peau. Une protection solaire adaptée et une exposition contrôlée permettent de lutter contre ces méfaits, et l’autre désagrément courant des peaux foncées au soleil : l’hyperpigmentation.

D’où vient l'idée que les peaux noires n'ont pas besoin de crème solaire ?

Plus une peau est foncée, plus elle comporte de mélanine. Ce pigment protecteur protège les cellules plus profondes de la peau comme un parasol. C’est pourquoi les peaux les plus pigmentées sont naturellement plus résistantes au soleil que les plus claires. Cette résistance ne les immunise pas contre les coups de soleil ni les cancers cutanés pour autant. D’autant qu’elle faiblit si les personnes noires ou mates de peau vivent dans un climat froid ou tempéré. Comme l’ensoleillement fort n’y dure pas toute l’année et que le soleil est le premier responsable de la production de mélanine, les peaux foncées ne savent plus aussi bien se protéger naturellement des UV, la grisaille prolongée étant leur kryptonite.

Un coup de soleil différent

Ainsi, les peaux foncées qui ne vivent pas sous leur latitude d’origine mais avec les nuages toute l’année et partent en vacances sous le soleil des tropiques risquent le coup de soleil. Un ensoleillement fort et brutal sur une peau non-protégée qui n’y est pas habituée va la brûler.

Comme pour toutes les autres couleurs de peau, un coup de soleil sur une peau noire ou mate se manifeste avant tout par une sensation de brûlure, même une fois qu’elle n’est plus exposée au soleil. Si elle ne vire pas forcément au rouge, elle peut devenir plus foncée ou plus claire le jour même, puis former des croûtes et peler les jours suivants. On est donc tous égaux face aux coups de soleil.

Des taches pigmentaires tenaces

Les personnes noires ou mates bronzent au même titre que n’importe quelle autre couleur de peau. Dans un pays proche de l’équateur, où le soleil tape particulièrement fort toute l’année, la peau foncée reste bronzée grâce à l’exposition inévitable. Elle est donc moins sujette aux coups de soleil mais a tout de même intérêt à se protéger pour lutter contre le vieillissement cutané prématuré et les taches pigmentaires. Celles-ci surviennent ou s'aggravent surtout au niveau de cicatrices ou d’anciens boutons. Le soleil va alors les imprimer sur la peau de manière indélébile, comme un tatouage mal orthographié qu’on a vite fait de regretter.

Quel SPF choisir pour une peau noire ?

La protection solaire se choisit en fonction de la couleur et la sensibilité de la peau, mais aussi de la force de l’ensoleillement et de l’altitude. Ainsi, une protection solaire à large spectre aideront les peaux noires à passer de bonnes vacances. Cela les protègera des UVB, principaux responsables des coups de soleil, et des UVA, qui pénètrent plus profondément dans la peau, la font vieillir prématurément et peuvent causer des cancers.

Globalement, plus le SPF est élevé, plus la peau est protégée. À moins d’être particulièrement sensibles ou d’autres contre-indications spécifiques, les peaux noires peuvent se contenter d’un SPF égal ou inférieur à 30.

Comment éviter les traces blanches ?

Du côté des protections solaires naturels, il s'agit de filtres minéraux. L’oxyde de zinc et le dioxyde de titane principalement utilisés sont les ingrédients qui ont tendance à laisser des marques blanches. Ils sont inoffensifs pour l’environnement mais risquent de vous faire ressembler à un zèbre. Certaines protections solaires aux filtres minéraux revendiquent ne pas laisser de traces blanches. C'est généralement soit parce qu'elles sont teintées (mais leur teinte censée être universelle convient rarement aux peaux noires donc mieux vaut tester sur peau avant d'acheter), soit parce que les ingrédients protecteurs sont tellement finement broyés qu'il peut s'agir alors de nanoparticules. Si l'innocuité des nanoparticules dans une crème solaire est encore discutée, vous courrez peu de risques tant que vous n'en utilisez pas sur peau lésée.

Quant aux protections solaires aux filtres chimiques, invisibles mais parfois décriés pour des questions d'environnement, de plus en plus de produits sont justement formulés et testés afin de ne pas abîmer la faune et la flore aquatique (ni votre peau, évidemment). Comme cette question importe de plus en plus de citoyens, les protections solaires qui sont éco-friendly le revendiquent clairement sur leur étiquette. C'est vers ce genre de produits qu'il est le plus facile de se tourner pour se protéger efficacement sans finir tout blanc ni abîmer l'environnement, comme l'huile solaire SPF 30 d'Avène ou le lait solaire Waterlover SPF 30 de Biotherm.

Résistantes mais pas immunisées, les peaux noires trouveront donc dans une crème solaire au SPF entre 15 et 30 un moyen sûr de prévenir cancers cutanés, coups de soleil et hyperpigmentation pour lézarder en toute sécurité.

L'après-plage
Best seller
Hydratant visage matifiant Hydratant visage matifiant
Best seller
Exfoliant visage Exfoliant visage
Gel douche pour homme parfumé pour tous les types de peau Gel douche pour homme parfumé pour tous les types de peau
Après-shampoing fortifiant Après-shampoing fortifiant

Sur le même sujet