Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Comment éviter les "bad hair days"

Texte Matthieu Morge-Zucconi
Photos Damian Dovarganes / Getty Images

Découvrez les raisons fréquentes des cheveux plats et indisciplinés.

Votre coupe est irréprochable, et régulièrement entretenue. Tout devrait, donc, aller pour le mieux. Pourtant, certains matins, vos cheveux vous résistent et refusent de coopérer. C’est ce que l’on appelle communément un « bad hair day ». C’est tout simplement un mauvais jour.

Il est évidemment possible de cacher ses cheveux sous un bonnet ou une casquette (attention lorsque vous l’enlèverez), ou d’appliquer une crème coiffante jusqu’à dompter toutes mèches rebelles.

Cependant, mieux vaut prévenir que guérir.

Voici donc quelques raisons qui peuvent rendre vos cheveux capricieux.

Vous maltraitez vos cheveux mouillés

Lorsque vos cheveux sont mouillés, ils sont particulièrement vulnérables. C’est souvent à ce moment-là qu’ils choisissent d’entrer en résistance contre vous. Veillez donc à ne pas trop les contrarier : soyez méfiant avec le séchage à la serviette, et évitez de vous peigner sur cheveux mouillés. Ces petits gestes apparemment anodins peuvent accentuer le risque de frisottis ou d’épis, et ont une fâcheuse tendance à ajouter à vos cheveux une bonne dose d’électricité statique. Celle-ci rend le coiffage quasiment impossible.

Vos cheveux sont trop régulièrement lavés

Le lavage trop fréquent est une erreur commune, que nous avons traité auparavant. En vous lavant les cheveux tous les jours, vous ne leur laissez pas le temps de produire du sébum nécessaire à leur bonne santé. Chaque jour, en appliquant du shampoing, vous vous promettez donc une journée difficile, d’un point de vue capillaire.

Lavez-vous les cheveux tous les deux à trois jours, ce qui suffit amplement - comme conseillé par notre expert Jules Fauvey. Par ailleurs, si vous ne réussissez vraiment pas à réduire votre fréquence de lavage, lavez-vous plutôt les cheveux le soir. De cette manière, la nuit vous permettra de retrouver un peu du sébum nécessaire.

Vous n’utilisez pas d’après-shampoing

L’après-shampoing permet de donner du corps à vos cheveux, et de les hydrater. Il les rend donc logiquement plus beaux, et plus à même d’affronter les différentes agressions auxquels ils pourraient être soumis. C’est donc un allié de choix pour avoir des cheveux plus brillants.

Vous utilisez une eau trop chaude

Nous ne répéterons jamais assez les multiples avantages de la douche tiède (voire froide) sur votre peau et vos cheveux. L’eau très chaude, en effet, a tendance à amplifier le risque de frisottis, et à dessécher vos cheveux - comme votre peau. En rinçant vos cheveux à l’eau froide, vous réduirez le risque de voir vos cheveux affaiblis. Faites-le pour eux. Informez aussi votre coiffeur s’il a tendance à vous laver les cheveux à l’eau chaude. Ou changez de coiffeur.

Vous ne composez pas avec la météo

Vos cheveux sont, comme votre peau (et, évidemment, votre moral), soumis au changement de saisons, et aux différentes variations de la météo. Par exemple, lorsqu’il pleut, vos cheveux auront tendance à faire des frisottis. De même, le vent augmente l’électricité statique.

Par ailleurs, certains produits de coiffage sont moins efficaces lorsque l’humidité est à son pic, par exemple. La Clay Pomade de Baxter of California sera, elle, suffisamment résistante pour maintenir vos cheveux en place, qu’il pleuve ou qu’il vente.

Vous ne prêtez pas assez attention à votre régime alimentaire

Pour votre peau ou vos cheveux, votre régime alimentaire est particulièrement important. Un régime sain permet de rendre vos cheveux plus brillants, et tout simplement plus beaux. Certains aliments, comme le poisson, les aliments riches en vitamine C, ou les oeufs permettent de rendre vos cheveux plus brillants grâce aux nutriments qu’ils contiennent. Notez d’ailleurs que la vitamine E contenue dans les noix permet d’accélérer la poussée des cheveux. Pratique, si vous êtes entre deux coupes. Adeptes de la « junk food », évitez donc ces mauvaises habitudes. Elles gâchent tout le travail de votre coiffeur.

Vous êtes stressé

Lorsque vous êtes stressé, votre corps sécrète de la cortisol, dans vos cheveux notamment. Cette hormone du stress peut, lorsqu’elle se trouve en (vraiment) grande quantité dans l’organisme, conduire à la chute de cheveux. Si vous n’en êtes pas là, soyez tout de même vigilant : elle peut rendre vos cheveux plus secs, et donc logiquement moins beaux. Ce qui vous donnerait une raison supplémentaire d’être stressé.

En prêtant attention à toutes ces causes possibles, vous pourrez donc logiquement éviter les « bad hair days ». Une autre manière de les éviter, plus simple à appliquer, est de couper vos cheveux très courts. La buzzcut sera alors votre meilleure alliée. Facile, n’est-ce pas ?

Notre sélection de produits pour éviter les "bad hair days"

Sur le même sujet