Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Pourquoi la demi-barbe est le look de 2016

Texte Horace
Photos Todd Williamson / Getty Images

L'acteur Will Forte signe un magnifique hommage à Janus.

2015 aura été une grande année pour la barbe au cinéma – et 2016 semble en suivre le chemin. On aura vu la pilosité faciale au sommet sous toutes ses formes : glacée et folle, comme celle de DiCaprio dans le Revenant, sauvage, à l’instar de l’ex-glabre Vin Diesel dans Le Dernier Chasseur de Sorcières, soignée et blanche sur Donald Sutherland, fleurant bon le Far West, l’huile essentielle et d’autres siècles aux joues de Domhnall Gleeson (le Revenant, encore), et sur une bonne partie du casting de The Hateful Eight.

Cette profusion de barbes sur écran noir et tapis rouge pose néanmoins une question désagréable mais sur laquelle il faut bien se pencher : a-t-on réellement atteint peak beard (l’apogée de la barbe) ? Nous avons déjà abordé cette question, qui agite media et scientifiques depuis quelques temps déjà, le rationnel étant que la prééminence du poil facial le priverait désormais de ses caractéristiques distinctives.

Le barbu étant désormais indiscernable d’un autre barbu, et le borgne toujours roi au royaume des aveugles, il nous faut nous rendre à l’évidence : une demie-barbe vaut mieux que deux, qui tuent l’aura.

Vrai grooming statement, la demie-barbe, particulièrement lorsqu’elle est couplée à un crâne à demi-nu, est bien partie pour s’imposer comme le look fort de l’année. A l’inverse d’une pilosité de trois jours trop artificiellement délimitée sous le menton, ou de joues imberbes imposées par le carcan strict d’une fonction professionnelle, le style half and half est l’inverse du non-choix.

C’est ce qu’a prouvé Will Forte, de The Last Man on Earth, en arrivant dimanche soir à la fête donnée par la Fox avec la moitié du visage rasé (et plus encore : si l’on en croît l’acteur, il s’agit d’un demi-rasage intégral).

Will Forte

Si l’on ne conseille pas d’en faire autant, le half and half sera parfait pour remplacer l’iroquoise et son obsession aliénante pour la symétrie, pour une soirée tenue chic et détail choc, pour incarner à l’écran Matthias Holst côté pile et Fabien Barthez côté face, pour faire la manche d’une main, et le videur de l’autre.

Versatile, adapté à toutes les exigences de multiples situations sociales, jamais over ni undergroomed, et surtout encore rare : le half and half est à adopter au plus vite avant d’être démodé avec une contrainte à néanmoins garder à l’esprit.

L’extrémisme d’un tel look look implique en effet d’être irréprochable et de présenter deux facettes sans défaut : rasage impeccable, de la barbe comme du crâne, cheveu soigné, et poil lustré. Certains produits vous seront particulièrement utiles pour affronter ce défi, avec en plus l’avantage de se vider deux fois moins vite.

Tel un Janus de la pilosité, vous aurez besoin de deux fois plus de produits, pour prendre soin de votre partie rasée et de votre partie hirsute. Ainsi, pour le crâne et les cheveux, un shampoing pour cheveux normaux Sachajuan vivra en osmose parfaite avec une crème hydratante Baxter of California, qui offrira à votre épiderme une protection bienvenue. Pour votre menton, un shampoing et une huile pour barbe Hommer rappelleront au monde entier que ce n’est pas parce qu’on possède la barbe d’un héros antique que l’on ne peut pas être un homme moderne.

Cela dit, le half and half est une très bonne blague d’Halloween, moins un look de bureau convaincant pour négocier une promotion, qui sera nécessaire si vous devez doubler votre routine grooming.

Les produits pour réussir votre demi-barbe

Sur le même sujet