Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Quelle tondeuse à barbe choisir ?

Texte Horace
Photos Horace

Nous les avons testées pour vous.

Le rasoir ne sert (presque) plus à rien. Du moins, pour de nombreux hommes : en faisant le choix de la barbe, ils ont troqué leur trois lames contre une tondeuse, spécialement destiné à tailler cet atout pileux. Pour vous aider à choisir la vôtre, nous en avons testé plusieurs. Voici notre verdict.

Comment s’est déroulé le test ?

Très simplement : nous avons demandé à trois barbus de l’équipe (Marc, Kim, et Matthieu) de passer une semaine avec chaque tondeuse, avant de répondre à quelques questions à leur sujet.

La plus classique : la Braun MGK 3080

Un design noir et bleu simple, et beaucoup d’accessoires : c’est la première chose que l’on remarque en ouvrant la boîte de la Braun MGK 3080. Marc l’a testée pendant 1 semaine.

La prise en main : “Elle est très agréable en main, car elle est fine et légère. Cela rend son utilisation plutôt facile. Elle est aussi plutôt courte, ce qui la rend facile à ranger.”

Les longueurs de coupe : “C’est top. Il y a tout ce qu’il faut. Le bonus, c’est d’avoir une tête permettant de tondre les poils de nez. La cerise sur le gâteau. Cela dit, c’est une tondeuse faite pour la barbe, pas pour raser de près, ce qui me convient parfaitement. D’ailleurs, comme la tête est petite, elle ne marche pas pour les cheveux.”

L’efficacité : “Elle rase très bien, je n’ai pas besoin de repasser plusieurs fois, mais la petite tête peut être piégeuse, il faut bien faire attention à ne pas laisser de zone moins rasée que d’autres. J’aurais vraiment aimé une tête plus large.”

L’autonomie : “J’ai chargé la batterie une fois, je l’ai utilisée trois fois, et elle a toujours l’air pleine. Je dirais que c’est bien, donc.”

Note finale : 8/10

La plus polyvalente : la Philips OneBlade Pro

Sur le papier, la OneBlade Pro partait favorite de ce test : elle promet de permettre, avec une seule lame de couvrir le rôle de tondeuse et de rasoir électrique. Qu’en est-il réellement ? Kim l’a testée, et nous donne son verdict.

La prise en main : “Elle est assez déconcertante au début, car très fine, mais on s’y fait très vite. On sent que l’objet est précis.”

Les longueurs de coupe : “Il y a plein de choix, de 0,5 à 9mm. Ils sont très précis, en plus. C’est très bien.”

L’efficacité : “Elle est incroyablement polyvalente. Avec sa lame qui rase aussi bien qu’un rasoir électrique, elle est particulièrement utile pour faire les contours de la barbe (la fameuse zone hors-jeu) et aller dans les zones autour du nez notamment, qui sont les plus compliquées à atteindre. Attention, point négatif : certains poils restent dans le sabot au cours de la tonte, il faut donc le vider régulièrement.”

L’autonomie : “La batterie tient bien, il n’y a pas eu besoin de recharger dans la semaine d’utilisation, avec une utilisation quotidienne. Pratique.”

Note finale : 9/10

La plus déconcertante : la Remington Flex360

La Remington Flex360 est une tondeuse surprenante. Déjà, car elle n’a pas de manche. Au bureau, elle a vite gagné le surnom de “Canard”, du fait de sa forme. C’est Kim qui l’a testée.

La prise en main : “La prise en main n’est pas facile, moins qu’une tondeuse habituelle. Déjà, il faut s’adapter à cette forme qui tient dans la paume de la main, et ensuite, s’habituer à se raser avec. Je ne suis pas sur de la plus value de cette forme : quand tu es habitué à une forme qui fonctionne, c’est difficile d’en changer”

Les longueurs de coupe : “C’est très bien, il y a pas mal de possibilités et on peut aussi utiliser la tête rasoir électrique, afin d’avoir un rasage plus proche.”

L’efficacité : “Ça tond efficacement. Le seul hic : il y a beaucoup de poils qui tombent sur la tondeuse, et il faut nettoyer régulièrement. Cela dit, la tonte est rapide et efficace.”

L’autonomie : “Pas mal, même si j’ai senti sur la fin de la semaine une perte de puissance”.

Note finale : 6/10

La plus futuriste : la Philips BT7220

Un manche chromé, un écran indiquant les hauteurs de coupe et un aspirateur : il y a quelque chose de futuriste dans la Philips BT7220. Sur le papier, sa fonction d’aspiration des poils est presque magique. Reste à voir si elle tient ses promesses : Matthieu l’a testée.

La prise en main : “Cette tondeuse est un peu longue, ce qui peut être déconcertant au début. Il faut s’habituer à une prise en main pas franchement aisée. Je m’y suis habitué vite, cela dit. Elle est aussi assez lourde.”

Les longueurs de coupe : “Il y a tout ce qu’il faut, avec 20 longueurs de coupe, de 0,5 à 10mm. En plus, la sélection de la longueur est fun : elle se fait par une molette située sur le manche, et les longueurs s’affichent à l’écran.”

L’efficacité : “Elle fait ce qu’on lui demande, à savoir tondre la barbe. Un petit hic toutefois : l’aspirateur n’aspire pas tous les poils, mais c’est tout de même une vraie plus value par rapport à une tondeuse qui ne possède pas cette fonction.”

L’autonomie : “Avec une seule heure de charge, j’ai pu l’utiliser tous les jours, et le témoin indique qu’elle est toujours chargée à fond. Je dirais donc que c’est très bien.”

Au sujet de l’aspirateur : “L’aspirateur, c’est une très bonne idée. Le hic, hormis le fait que quelques poils passent entre les mailles du filet, c’est qu’il est un peu difficile à nettoyer. Les poils ont tendance à rester collés aux parois, ce qui les rend difficile d’accès.

Note finale : 8/10

Sur le même sujet