Bienvenue !
Mon panier

En cours de chargement...

Comment faire pousser sa barbe

Texte Anthony Vincent

Rasage quotidien, huile de ricin, et compléments alimentaires aident-ils à prendre du poil de la bête ?

Quand certains se pavanent la barbe au vent dès la fin du collège, d’autres continuent d’attendre désespérément l'arrivée de poils au menton la vingtaine bien tassée. Au lieu de continuer à espérer ou de céder à de fausses promesses, voici quelques conseils pour donner un coup de pouce à la nature.

Se raser souvent fait-il pousser sa barbe ?

On aura tout entendu pour faire pousser sa barbe. Premier mythe : celui du rasage qui permettrait de faire sortir de nouveaux poils. Or cette impression vient du fait que la lame coupe en biseau le poil. En repoussant, celui-ci paraît plus piquant et dru. En réaction au rasage qu’ils vivent comme une agression, les poils vont effectivement devenir plus forts, mais ils ne seront pas plus nombreux. L’impression de barbe plus fournie est alimentée par l’expérience de nombreux jeunes hommes qui croient faire pousser leur barbe en rasant quotidiennement leur duvet alors que c’est surtout la puberté qui termine naturellement son oeuvre. Parfois tardivement.

Les compléments alimentaires sont-ils efficaces ?

Autre mythe, celui des compléments alimentaires censés accélérer spécifiquement la pousse de la barbe. Il s’agit bien souvent de la même composition que les compléments alimentaires pour les cheveux. Ils sont juste marketés différemment et vendus plus chers pour attirer un autre type de clients. Ils contiennent généralement du méthylsulfonylméthane (MSM), un composé soufré (dont les effets sur les cheveux n’ont pas été prouvés), des vitamines du groupe B dont la B8 surnommée Biotine (qu’on trouve déjà dans une alimentation variée et équilibrée, et dans la levure de bière) et de la cystéine, un acide aminé qui accélère effectivement la pousse des phanères, ainsi que des antioxydants. Si ces compléments alimentaires ne peuvent pas faire de mal tant que vous en respectez la posologie, ils peuvent devenir nocifs et contre-productifs lorsqu’ils sont consommés à l’excès. Mais surtout, aucun complément alimentaire ne peut créer de poils là où il n’y en a pas encore. À la rigueur, ils peuvent renforcer ceux déjà présents, voire accélérer légèrement leur pousse.

Mieux prendre soin de sa peau pour changer la donne

Si vos poils ne poussent pas, c’est peut-être aussi parce que votre peau mérite plus de soin. En effet, tant qu’elle sera en mauvais état à cause d’impuretés, de l’accumulation de sébum ou de peaux mortes, vous ne pourrez faire pousser une belle barbe. Vous avez donc intérêt à suivre ces trois étapes essentielles : nettoyage et hydratation au quotidien, plus une exfoliation hebdomadaire. En massant par petits cercles votre exfoliant sur votre visage, vous allez stimuler la circulation sanguine, l’oxygénation et le renouvellement des cellules, mais aussi les bulbes pileux qui pourront mieux s’épanouir s’ils ne sont plus obstrués par d’éventuelles peaux mortes. En d’autres termes, vous n’allez pas déclencher la pousse de nouveaux poils en tant que tel, mais quand ils finiront par arriver ce sera sur une base saine où ils pourront s'épanouir pleinement.

L’huile de ricin pour une barbe plus dense et fortifiée

Souvent brandie comme la solution miracle, l’huile de ricin mérite en effet le détour, non pas parce qu’elle créerait de nouveaux poils mais parce qu’elle renforce vraiment ceux déjà présents. Riche en acides gras et en vitamine E, elle nourrit la peau en profondeur pour qu’elle devienne un terrain favorable à des poils sains. Extrêmement visqueuse, l’huile de ricin va bien gainer les poils pour les protéger, les renforcer et les assouplir.

Choisissez-la bio, pressée à froid, et pure de préférence comme celle proposée par Aroma Zone. Tous les soirs, sur peau propre et après avoir appliqué votre hydratant, vous pouvez masser quelques gouttes d’huile de ricin du bout des doigts sur le bas de votre visage là où vous voulez renforcer vos poils. Si vous la trouvez vraiment trop visqueuse, vous pouvez la mélanger avec une autre huile végétale pour la fluidifier. On vous recommande : moitié huile de ricin, moitié huile d’amande douce (qui convient à tous types de peaux). Bien huilé, vous pouvez aller vous coucher et ainsi laisser poser le ricin toute la nuit comme un masque.

Se montrer patient avant tout

En somme, il n’existe pas d’astuce miracle pour faire pousser des poils là où il n’y en a pas encore. La meilleure chose à faire reste d’avoir la meilleure hygiène de vie possible (une alimentation équilibrée, du sport et 8 heures de sommeil) et se montrer patient, puisque votre pilosité peut encore évoluer jusqu’à vos 30 ans. Passé cet âge là, si une barbe complète ne décore toujours pas votre visage, c’est que la nature en a décidé ainsi.

Mais vous pouvez la déjouer grâce à la médecine. Après consultation, un médecin pourra éventuellement vous prescrire du Minoxidil (médicament souvent prescrit dans la lutte contre la calvitie), mais attendez-vous à des effets secondaires telles que des irritations, de l’acné, et une sécheresse de la peau.

Recourir à la médecine esthétique

Autrement, vous pouvez également avoir recours à l’implant de barbe. Sur le même principe que les implants capillaires, le médecin extrait manuellement un à un des follicules pileux à l’arrière de la tête (là où les cheveux sont “éternels”) pour les réinjecter au niveau de la barbe. Au fil des rasages, le cheveu va se densifier et devenir aussi dru qu’un poil de barbe normal. Une solution onéreuse (comptez environ 5000 euros), non remboursée, mais vraiment efficace.

Bref, les seuls ingrédients naturels pour faire pousser sa barbe sont l’huile de ricin, la patience, et surtout une bonne hygiène de vie et de soins pour (re)prendre du poil de la bête.

La routine pour faire pousser sa barbe
Best seller
Hydratant visage matifiant Hydratant visage matifiant
Best seller
Nettoyant visage purifiant Nettoyant visage purifiant
Best seller
Exfoliant visage Exfoliant visage

Sur le même sujet