En quelques étapes, apprenez les secrets d’un rasage parfait.


En bref


Quoi ?
Les huit étapes pour un rasage parfait

Pourquoi ?
Être rasé de près, ne plus jamais se couper

 

Pour tout homme qui se respecte, le rasage est un art qu’il est essentiel de maîtriser. Il est affaire de patience, de finesse, et surtout de quelques principes qui vous sont, en théorie, transmis par un ancêtre attentionné. Dans le cas, malheureusement fréquent, où personne ne vous aurait vous communiqué ces règles, Horace est bien évidemment là pour vous aider.

Quels outils utiliser ?

Seuls les hommes pressés, les indélicats, et les adolescents se coupent en se rasant. Afin d’éviter les dommages collatéraux d’un rasage mal effectué, le choix de vos produits de rasage est essentiel pour atteindre vos objectifs : une coupe propre de votre barbe, et un retour à la douceur de vos joues d’antan. La question du rasoir est épineuse. Il est possible que vous soyez habitués à utiliser des rasoirs de qualité moyenne. Vous jouez un jeu dangereux, tant ce petit outil est essentiel.

Pour un rasage efficace, vous utiliserez quelques outils précieux :

  • un rasoir, entretenu régulièrement
  • votre nettoyant visage habituel
  • un exfoliant ou un blaireau
  • une lotion d’avant-rasage, qui peut être remplacée par une serviette chaude
  • une crème, une huile ou un gel de rasage, bien plus efficaces et agréables qu'une mousse
  • une lotion d’après-rasage


Comment réussir un rasage parfait ?

Première étape : Contemplez-vous
Il vous est conseillé de profiter du week-end pour pouvoir étudier au mieux la pousse des poils. L’homme élégant n’ayant toutefois pas le temps de laisser pousser ces quelques poils saura qu’ils ont tendance à pousser du haut vers le bas sur les joues, et plutôt du bas vers le haut dans le cou.

Deuxième étape : Préparez votre peau
Il est essentiel que votre peau soit préparée aux assauts que vous allez lui faire subir. Pour cela, restez fidèle à votre nettoyant habituel, couplé à un exfoliant. L’exfoliant, en éliminant les peaux mortes, contribue également à faire ressortir les poils de votre barbe, permettant d'éviter les odieux poils incarnés. Un nettoyant exfoliant doux est parfaitement adapté à cela. Appliquez ensuite une serviette chaude sur votre visage ou bien une lotion qui préparera au mieux votre peau.

Troisième étape : Appliquez votre formule de rasage
Il existe deux sortes d’hommes : certains, les plus conservateurs, choisiront d’appliquer leur formule de rasage avec un blaireau. Si vous faites partie d’une association de préservation de ces animaux sympathiques que sont les blaireaux, il est tout à fait possible d’utiliser vos mains.

Quatrième étape : Commencez par les côtés
Les rouflaquettes étant bien évidemment bannies, il est important de commencer par raser les côtés de votre visage, histoire d’éviter la tentation de les laisser indemnes. Il est important de suivre le sens de la pousse des poils et de passer le rasoir de manière ferme, sans toutefois trop brusquer votre peau.

Cinquième étape : De la difficulté du rasage du cou
La zone autour de votre pomme d’Adam est la plus périlleuse, car la pousse des poils y prend des libertés souvent malvenues. Personne n’aime l’anarchie, surtout pas l’homme élégant : vous devez nécessairement continuer à suivre le sens de pousse de vos poils afin d’éviter poils incarnés et autres irritations.

Sixième étape : Finissez le travail
Il devrait logiquement ne rester qu’un bouc sur votre visage. Éliminez le vite, car il serait terrible que vous soyez terrassé par une crise cardiaque dans cette tenue.

Septième étape : Après l’effort, le réconfort
Une fois rasé, il est important de vous arroser d’eau froide, afin de resserrer les pores. L’application d’une crème ou lotion apaisante d’après-rasage vous permettra d’hydrater votre peau et d’éviter les irritations.

Huitième étape : Sortez de la salle de bain, le torse bombé
Bravo, vous avez réussi. Si ceci vous a paru difficile, il faut vous dire que vous allez gagner en confiance avec un peu d’entraînement. Bientôt, vous pourrez vous raser les yeux fermés.


Quelques points d’éclaircissement

Il est important, en matière de rasage comme en sport et en politique, d’être un homme de convictions. Vous aurez à choisir entre le rasoir électrique et le mécanique. Évidemment, puisque nous sommes au XXIème siècle et que la curiosité et l’attrait de la nouveauté se sont dissipés en ce qui concerne les rasoirs électriques, vous pourrez faire le bon choix, le mécanique. Bien entretenu, évidemment. Pensez à le rincer régulièrement au cours du rasage.

Si vous devez rendre présentable une barbe fournie, il est préférable d’utiliser une tondeuse qui fera le gros du - laborieux - travail, avant que la dextérité de votre poignet prenne le relais. C’est le seul moment où la technologie est admise : pour le reste, vos lames suffiront.