Élégance et pellicules n'allant jamais de paire, Horace vous aide à lutter contre ce fléau.


En bref


Quoi ?
Des peaux mortes peu esthétiques qui démangent

Pourquoi ?
Des facteurs héréditaires,
des traitements capillaires agressifs

Quel traitement ?
Un shampoing antipelliculaire, des produits hydratants

 

Les pellicules, lorsqu’elles chutent sur vos épaules, jurent avec les rayures tennis de votre costume. Donnant une mauvais impression de vous, elles doivent être éradiquées. Il en existe plusieurs sortes et nous allons vous guider vers un cuir chevelu libéré.

Que sont les pellicules ?

Commençons par la technique : les pellicules sont des peaux mortes qui correspondent à un renouvellement excessif et trop rapide de l’épiderme du cuir chevelu. Très fréquentes, elles sont plus un problème esthétique qu’un vrai symptôme majeur.

On en distingue deux types : les pellicules sèches, plus fréquentes, et les pellicules grasses, qui sont généralement dues à un excès de sébum. Elles sont les plus dangereuses pour les cheveux car elles étouffent leurs racines et peuvent accélérer leur chute. Surtout, elles provoquent des démangeaisons. Et personne n’aime se gratter le crâne.

Dans le cas où les remèdes traditionnels ne fonctionnent pas, vous pourriez être atteint de dermite séborrhéique : consultez alors un dermatologue, qui saura vous conseiller des produits efficaces dans la lutte contre cette inflammation. Le stress est un facteur aggravant, et l’eau de mer apaise l’inflammation du cuir chevelu liée à cette pathologie : il est peut-être temps de partir en vacances et de profiter de la vie sur une plage ensoleillée.

Quelles sont les causes des pellicules ?

Il existe plusieurs types de causes. Certaines sur lesquelles vous pouvez influer, et d'autres qui sont le fait de la malchance ou d'une force extérieure incontrôlable.

Une mauvaise alimentation (trop grasse, sucrée, ou salée) altère la qualité des sécrétions cutanées, essentielles pour le cuir chevelu. Des traitements capillaires trop agressifs, comme l'utilisation répétée d'un sèche-cheveux trop chaud ou l'utilisation de shampoings trop décapants, peuvent aussi contribuer au développement des pellicules. C'est le cas également du port répété de chapeaux, bonnets et autres casquettes : il est important de laisser respirer vos cheveux. Le stress, qui est à la fois un facteur déclencheur et un facteur aggravant, est aussi une cause qu'il ne faut pas négliger, tout comme une forte consommation d'alcool : attention donc à la consommation récréative de votre whisky préféré. En régulant votre alimentation et votre consommation d'alcool, ainsi qu'en accordant un soin particulier à la manière dont vous traitez vos cheveux, vous pourrez limiter ce problème.

Le climat et la pollution ont tendance à aggraver les problèmes de pellicules, notamment ceux causés par les dermites séborrhéique. Le froid et les temps humides favorisent par exemple le développement des squames. Les pellicules peuvent aussi être causées par des facteurs héréditaires. Si un membre proche de votre famille en est atteint, ne l'accablez pas, mais soyez deux fois plus vigilant qu'en temps normal.

Comment éradiquer les pellicules ?

Généralement, les shampoings anti-pelliculaires suffisent à lutter contre les pellicules et à les atténuer.

Première étape : Utilisez un shampoing antipelliculaire
Un bon shampoing antipelliculaire permet de lutter efficacement contre le problème. Le Scalp Shampoo de Sachajuan contient par exemple des ingrédients actifs particulièrement conseillés pour lutter contre les pellicules. Le piroctone olamine et le climbazole agissent sur les squames et picotements grâce à leurs effets anti-fongiques, tandis que l'acide salicylique qu'il contient est sébo-régulateur et anti-inflammatoire, apaisant donc le cuir chevelu.

Deuxième étape : Nourrissez et hydrater votre cuir chevelu
Pour les pellicules sèches, comme en matière d’étés au bord de la piscine, tout est une question d’hydratation. Le soin anti-pelliculaire classique doit être adapté, et couplé à une hydratation du cuir chevelu : utilisez un shampoing anti-pelliculaire, mais aussi un produit à base de glycérine, qui hydrate en profondeur. Le Conditioner de Sachajuan est là pour ça.

Troisième étape : Alternez avec un shampoing classique
L’utilisation d’un shampoing antipelliculaire doit être sporadique : vous pouvez l’utiliser en alternance avec un shampoing classique, adapté à votre nature de cheveux. Un shampoing antipelliculaire par semaine suffit.

Quatrième étape : Utilisez un traitement intensif
Une fois vos cheveux propres, vous pourrez appliquer un traitement anti-pelliculaire tel que celui de Sachajuan. Formulé spécialement pour hydrater en profondeur le cuir chevelu, il permet d'atténuer les rougeurs et de vous débarrasser des pellicules.

Vous êtes maintenant prêt à laisser les pellicules aux photographes.

  1. Sachajuan - Conditioner

    Sachajuan

    Après-shampoing

    22,00 €
  2. Sachajuan - Scalp treatment

    Sachajuan

    Traitement anti-pelliculaire

    36,00 €
  3. Sachajuan - shampoing anti-pelliculaire

    Sachajuan

    Shampoing anti-pelliculaire

    19,00 €